L’impact du digital au sein de l’entreprise: Les Ressources Humaines2018-03-15T16:49:36-04:00

Les Ressources Humaines

Bien au-delà de son aspect technologique, le digital révolutionne avant tout les usages et les comportements humains. Il est donc logique et légitime d’associer les équipes en charge des Ressources Humaines à la transformation de l’entreprise dans ce domaine. Les RH ont même une double responsabilité : réussir leur transformation digitale et contribuer activement à celle de l’entreprise. Pour y parvenir, quels sont les principaux défis et les nombreux chantiers auxquels doit faire face la fonction RH ?

Le recrutement

Il n’y a pas si longtemps que cela (une 15aine d’années environ), il fallait encore publier des annonces dans la presse pour espérer recevoir des CVs. C’était lent, fastidieux, coûteux et surtout pas pratique du tout ni pour l’entreprise ni pour le candidat. Internet et les sites d’offres d’emploi en ligne ont depuis révolutionné la manière de recruter des collaborateurs en permettant de publier une offre en quelques minutes seulement et d’y répondre tout aussi rapidement. Les réseaux sociaux ont encore amplifié ce phénomène en fournissant des informations précieuses aux recruteurs (l’équivalent d’un CV) et en encourageant la cooptation ainsi que la diffusion virale de l’offre. Grâce au digital, les équipes RH ont désormais toutes les cartes en main pour faire de bons recrutements, plus
rapidement et à moindre frais.

La formation

Tout comme le recrutement, la formation des collaborateurs connaît un véritable renouveau avec le digital. Rendue dans un 1er temps beaucoup plus accessible grâce au e-learning (formation à distance via une simple connexion internet), la formation s’est depuis démocratisée avec l’arrivée en force des MOOC (massive open online courses). Le collaborateur devient de plus en plus autonome et acteur de sa formation, il peut décider de lui-même de se former à telle ou telle discipline. S’ajoute à cela le développement au sein de l’entreprise des plateformes de knowledge management (KM) et des communautés de pratique qui facilitent grandement le partage des compétences. Grâce au digital, les équipes RH disposent donc de tout un arsenal de solutions leur permettant de former mieux et pour (beaucoup) moins cher.

La GPEC

La « gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences » (qui permet d’anticiper les décisions concernant l’évolution des ressources humaines de l’entreprise) se réinvente elle aussi avec le digital. Elle peut désormais fonder ses recommandations sur l’analyse précise des nombreuses données collectées par le SIRH. L’entreprise dispose en effet d’une mine d’informations que les dernières avancées technologiques telles que le big data lui permettent
enfin d’exploiter. Que ce soit pour piloter le développement des compétences, évaluer les besoins en recrutement en fonction de la stratégie de l’entreprise ou encore identifier les facteurs de risques, les équipes RH ont aujourd’hui l’opportunité de ‘monter en gamme’ en adoptant une posture non plus réactive mais prédictive !

L’évaluation des collaborateurs

Jusqu’à présent, l’évaluation des collaborateurs s’effectue principalement à l’occasion d’un entretien annuel on ne peut plus formel. Le moins que l’on puisse dire c’est que cela manque de spontanéité. Le digital, et la réactivité qu’il autorise, encourage au contraire l’interactivité et le feedback en temps réel.
Collaborateurs et managers peuvent échanger au fil de l’eau et opter pour une démarche d’amélioration continue beaucoup plus efficace qu’un simple
rendez-vous annuel. Le manager peut désormais assurer son rôle de coach et ne plus se limiter à celui de responsable hiérarchique. Les équipes RH doivent savoir profiter de cette évolution offerte par le digital et mettre en place les outils de suivi permettant l’évaluation ‘en continu’ des collaborateurs.

La communication RH

Le digital impacte fortement le métier de RH en termes de communication, aussi bien interne qu’externe. Afin d’attirer de nouveaux talents et retenir les  meilleurs éléments, les équipes RH ont la lourde tâche de valoriser autant que possible l’image de l’entreprise et développer sa « marque employeur ». Dans ce domaine, internet et les réseaux sociaux occupent aujourd’hui une position incontournable que l’entreprise se doit d’investir pour se forger une excellente e-réputation. Cela passe notamment par de la transparence, de la proximité et de la cohérence. Les enjeux de cette communication sont stratégiques et ses effets
durables, aussi l’entreprise doit doter ses équipes RH des moyens suffisants pour mener à bien cette importante mission.

Accompagner le changement de culture

La révolution digitale bouleverse radicalement la façon de faire du business au point de nécessiter un véritable changement de culture de l’entreprise. La raison
principale de cette évolution tient au fait de placer le client au centre de l’entreprise.
Cela signifie que chacune des actions menées par l’entreprise doit s’inscrire dans la perspective de satisfaire toujours mieux ses clients. Et cette obligation ne se limite pas aux services de front-office, c’est toute l’entreprise qui doit fonctionner au diapason pour enrichir chaque fois que possible l’expérience client. Un tel changement des mentalités ne peut s’opérer que sur la durée et les équipes RH, qui occupent une position transverse, ont un rôle clé à jouer pour lever les freins au changement qui ne manqueront pas d’apparaître.

Accompagner l’évolution des métiers

Le changement de culture induit par la transformation digitale doit s’accompagner d’une évolution des compétences des collaborateurs. De fait, quelle que soit leur fonction, ils travailleront tous autrement demain. Il leur faut donc intégrer dès à présent les clés de cette transformation non seulement pour la comprendre mais surtout pour y prendre pleinement part. La connaissance des nouveaux usages du numérique, la prise en compte de l’orientation client centrique, ou encore la pratique de l’agilité sont autant d’éléments à maîtriser par l’ensemble des métiers pour réussir la transformation de l’entreprise. Il appartient en priorité aux équipes RH d’accompagner cette évolution indispensable des savoirs et savoir-faire.

Accompagner les changements organisationnels

La transformation digitale de l’entreprise se traduit également par une refonte importante de son organisation. Afin d’optimiser l’expérience client, l’entreprise doit impérativement développer la fluidité entre ses métiers et, pour cela, casser les silos existants. L’objectif est d’améliorer considérablement son agilité pour lui permettre de s’adapter au mieux et toujours plus vite à ses clients et à leurs attentes. Une fois de plus, la position transverse des équipes RH leur confère un réel avantage pour accompagner voire piloter cette réorganisation de l’entreprise. Et elles ont fort à faire car les organisations actuelles sont pour la plupart extrêmement compartimentées et sur-spécialisées.

Accompagner l’évolution des modes de travail

Pour développer l’agilité de l’entreprise, les modes de travail ont également besoin d’évoluer afin d’offrir beaucoup plus de flexibilité aux collaborateurs. Heureusement, la transformation digitale (qui est avant tout une révolution des usages) s’accompagne d’une flopée d’innovations technologiques qui ouvre grand le champ des possibles. Que ce soit pour travailler en situation de mobilité ou plus encore télétravailler, les collaborateurs disposent désormais de tous les moyens leur permettant de quitter l’enceinte de l’entreprise tout en préservant leur productivité. Charge aux équipes RH d’encadrer et de faciliter le développement de ces nouveaux modes de travail indissociables du nouveau visage de l’entreprise.

Développer la dimension collective de l’entreprise

Parmi les nombreux apports du digital, le développement du lien social fait sans conteste partie des plus bénéfiques. Grâce aux nouveaux outils de communication et aux plateformes de partage comme les réseaux sociaux, il est maintenant très facile d’échanger et de créer du lien entre individus. Il serait dommage que l’entreprise n’en profite pas pour renforcer la cohésion de ses employés et donner un nouvel élan à la collaboration interne. Les équipes RH
ont là encore un rôle privilégié à jouer en proposant des solutions de travail collaboratif, de partage de compétences ou, mieux encore, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE).

Dans le cadre de leur propre transformation comme de leur contribution à celle de l’entreprise, les équipes RH font face à 3 défis de taille :

S’approprier les nouvelles pratiques et les nouveaux métiers liés au digital

A l’instar des collaborateurs qui doivent acquérir de nouvelles compétences, les équipes RH ont elles aussi beaucoup à apprendre pour maîtriser les tenants et aboutissants de la transformation digitale. Il en va de leur capacité et de leur crédibilité à opérer et accompagner cette mutation en profondeur de l’entreprise.

Se positionner en interne face aux DM et DSI

Afin d’occuper son rôle central dans la transformation digitale, la DRH va devoir jouer des coudes avec les Directions Marketing et SI qui, jusqu’à présent, se sont accaparé le sujet. Cette réappropriation est néanmoins indispensable car la DRH est assurément la mieux placée pour accompagner une transformation avant tout humaine de l’entreprise.

Changer de paradigme : passer d’un rôle de gestionnaire à celui de vecteur de l’innovation au plus proche du quotidien des opérationnels

C’est sans doute le challenge le plus important à relever pour les équipes RH, renouveler profondément leur mandat vis-à-vis des collaborateurs. Après s’être essentiellement cantonnées à des fonctions administratives (congés, paie, frais, contrat de travail…), les équipes RH ont aujourd’hui la formidable opportunité de reprendre la main et d’occuper une place de choix auprès des collaborateurs en les guidant dans la transformation de leur propre métier. A bon entendeur ! 😉

EN SAVOIR +

Découvrez tous nos articles liés à la transformation digitale en Entreprise: